Magie de l’eau au parc Killarney

C’est vrai que dans ce voyage, nous passons de parc en parc, et de lac en lac, ce qui peut laisser penser qu’il n’y a pas grande différence d’un lieu à l’autre.

C’est à la fois tellement vrai et pas tout à fait. Les paysages du Parc Killarney ont inspiré le groupe de peintres le plus célèbre du Canada (« le groupe des 7 ») qui étaient installés ici et qui ont peint les pierres roses des « montagnes » de cette bande de terre particulière  traversée par un nombre incalculable de lacs et située juste face à l’île de Manitoulin.

On est ici au pays des artistes et des esprits indiens. Le port de Killarney lui-même est « le » port d’ancrage des yachts américains et canadiens qui naviguent dans les grands lacs. Défilé de toilettes le soir (nous on a toujours le même ensemble chemise de jungle, pantalon rando, qui sied parfaitement à notre statut de randonneurs), bateaux luxueux ancrés au pied de notre hôtel qui est divisé en deux parties: celle pour les navigateurs, avec de somptueuses suites donnant sur la Marina, et le « Motel », qui nous semble tout aussi confortable, avec vues sur « la montagne », en fait le « Mont de la Cloche » qui culmine à pas très haut, mais domine quand même le paysage.

Je vais poster juste après cet article un petit recueil de photos de la journée. On y verra beaucoup de lacs…

Publié par

Dominique Foucart

Enseignant (Sciences Economiques, Sciences Humaines, Langues Modernes) dans l'enseignement secondaire général et technologique. Curieux de tout, avec souvent une opinion assez tranchée, mais amoureux des débats (surtout lorsque je pense avoir raison...), et conscient de la vanité d'avoir raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *