Quand un parent joue tout seul…

Expérience étonnante dans le métro ce matin. Une mère est assise devant ses deux enfants, que visiblement elle accompagne à l’école. Entre ses mains, la prolongation qui s’est installée dans notre corps depuis une dizaine d’année, dans sa version sophistiquée: un smartphone. En face d’elle, les deux enfants, chacun avec un cahier à la main. Le « dialogue »:

Enfant 1: « Maman, comment on écrit téléphone ?

La mère: « Je suis occupée, laisse moi tranquille… »

Enfant 2: « Maman, est-ce que tu as mis un jus dans mon cartable pour la récré ? »

La mère (plus fort): « Mais les enfants, vous  ne voyez pas que je suis occupée ? Laissez-moi tranquille »

et le dialogue se poursuit en escalade…

Deux stations plus loin, le ton est sérieusement monté quand je sors de la rame en passant derrière la mère en colère. Je regarde son écran: elle est en train de jouer à un jeu vidéo…

Dans trois ans, ou quatre, j’aurai ces enfants dans ma classe. J’essaierai de leur donner cours. Et après avoir remarqué un manège bizarre de leurs mains sous leur banc (pas de mauvais humour svp !), je ne devrai plus m’étonner qu’à ma remarque dans le journal de classe « X joue avec son GSM pendant le cours, vous pourrez récupérer son téléphone chez le conseiller principal en éducation. » je trouverai sans doute une réponse de la mère qui dira « Vous avez bien raison de le punir, moi je n’arrive pas à le faire travailler »…

Publié par

Dominique Foucart

Enseignant (Sciences Economiques, Sciences Humaines, Langues Modernes) dans l'enseignement secondaire général et technologique. Curieux de tout, avec souvent une opinion assez tranchée, mais amoureux des débats (surtout lorsque je pense avoir raison...), et conscient de la vanité d'avoir raison.