Les travailleurs migrants améliorent le marché de l’emploi

Lampedusa2014Aucune étude sérieuse n’avait jamais osé aborder la question de l’impact de l’immigration sur le marché de l’emploi en Europe. La crainte de voir les résultats d’une telle étude confirmer les thèses les plus populistes (les immigrés « volent » l’emploi des autochtones et font baisser les salaires) en rendait la réalisation hasardeuse et risquée.

Deux chercheurs issus d’institutions dont le sérieux n’est pas à mettre en doute (Francesco d’Amure de la Banque d’Italie et de l’Université d’Essex et Giovanni Peri de l’Université Davis de Californie) publient en Avril dans le très sérieux Journal of the European Economic Association un article intitulé Immigration, Emplois et Protection de l’Emploi: Preuve en Europe, avant et pendant la Grande Récession.

Et ce que cette étude démontre est tout à fait intéressant. Les deux principales conclusions que l’on peut en tirer sont en effet les suivantes:

  1. Tout d’abord, il n’existe pas d’immigration « du milieu ». Les migrants sont soit des travailleurs très qualifiés, soit des travailleurs installés dans les tranches les plus faibles des faiblement qualifiés.
  2. Mais ceci étant dit, le résultat de cette immigration est à la fois une transformation des métiers des travailleurs locaux, vers des emplois plus complexes et plus qualifiés, et une hausse des salaires des travailleurs locaux, conjointe à cette complexification.

De plus, il n’y a aucune diminution du taux d’emploi qui puisse être relié à l’arrivée des travailleurs migrants.

Une autre conclusion de cette étude est que l’arrivée de migrants pendant la « Grande Récession » des années 2006-2010 n’a pas modifié les conclusions de cette étude.

Enfin, et c’est sans doute l’élément de l’étude qui pose le plus question dans nos économies hyper-protégées (et qui risque lui de ne pas plaire aux syndicats et à la gauche traditionnelle), ce sont les marchés de l’emploi les plus flexibles qui réagissent le plus positivement aux migrations. Néanmoins, les conclusions restent valables sur des marchés très protégés (comme le marché belge).

Pour en savoir plus et découvrir toute l’étude, je vous renvoie vers une première version du document complet qui est consultable en ligne: http://www.nber.org/papers/w17139

Publié par

Dominique Foucart

Enseignant (Sciences Economiques, Sciences Humaines, Langues Modernes) dans l'enseignement secondaire général et technologique. Curieux de tout, avec souvent une opinion assez tranchée, mais amoureux des débats (surtout lorsque je pense avoir raison...), et conscient de la vanité d'avoir raison.

Une réflexion sur « Les travailleurs migrants améliorent le marché de l’emploi »

Les commentaires sont fermés.