J5: Marmottes et bouquetins

Nous ne pouvons passer par Samoëns sans nous offrir une randonnée à l’alpage de Sales. Je suis certain de vous l’avoir présentée au moins dix fois, mais c’est aussi chaque fois un enchantement.

Nous l’avons faite cette fois à un rythme très doux, en prenant toute notre journée, pour profiter enfin de ce soleil qui a fini par bien vouloir se montrer.

A l’inverse de nos expériences habituelles, ce sont les marmottes qui se sont montrées les moins farouches, alors que les bouquetins restaient eux très discret et les chamois invisibles. Une exception cependant, un jeune bouquetin sur la descente qui posait à 1m des randonneurs. Nous avons également rencontré un congrès de papillons et un troupeau de génisses assez énervées du  nombre de visiteurs qu’elles recevaient…

Publié par

Dominique Foucart

Enseignant (Sciences Economiques, Sciences Humaines, Langues Modernes) dans l'enseignement secondaire général et technologique. Curieux de tout, avec souvent une opinion assez tranchée, mais amoureux des débats (surtout lorsque je pense avoir raison...), et conscient de la vanité d'avoir raison.