J7: Malaise à la Golèse

Malgré la météo qui annonçait des orages, le ciel était clair et ensoleillé en ce début d’après-midi. Après avoir préparé les bagages pour la suite de mon road-trip, nous avions donc décidé de nous dérouiller les jambes en allant au col de la Golèse. Petite randonnée facile de 3h à 3h30 en aller et retour, avec de belles vues sur les dents d’Oddaz et le Criou.

Rencontre au début de la randonnée d’une colonie de fourmis en pleine conquête de tronc d’arbre. Puis douce montée vers le col. Quelques nuages semblent se former autour de nous, le ciel restant cependant encore bleu à la verticale.

Un grondement nous alerte cependant. L’orage gronde en vallée. Le ciel s’assombrit et nous voilà forcés, alors même que le col est en vue de rebrousser chemin pour revenir sous la pluie et la grêle…

En dix ans de fréquentation – et sans doute autant de départs vers cette destination, nous ne l’avons vue sous le soleil qu’à une seule occasion. Pour nous, c’est un peu « destination brouillard ». Pour en garder malgré cela de belles images en tête.

Publié par

Dominique Foucart

Enseignant (Sciences Economiques, Sciences Humaines, Langues Modernes) dans l'enseignement secondaire général et technologique. Curieux de tout, avec souvent une opinion assez tranchée, mais amoureux des débats (surtout lorsque je pense avoir raison...), et conscient de la vanité d'avoir raison.