Une grande balade dans les Cotswold…

Les Cotswold sont une région de l’Angleterre, au Nord-Est d’Oxford, et à la limite de l’Oxfordshire et du Gloucestershire. Profitant d’une visite au fiston, nous avons pris une belle journée pour parcourir à pied et en voiture cette superbe région.

Le départ d’Oxford se fait en direction de Woodstock et de Blenheim Palace, superbe domaine entouré d’un immense parc. L’entrée par la porte principale est payante, mais il existe une entrée, tout aussi officielle, mais cachée par un sas au milieu d’une rue, à l’opposé de l’entrée principale, qui permet d’accéder gratuitement à la plus grande partie du parc. Nous avions déjà visité Blenheim lors d’un passage précédent et avons donc continué notre route jusque Chipping Norton, première étape de notre trajet.

Chipping Norton est une agréable bourgade qui marque pour nous l’entrée dans les Cotswold. Nous y sommes accueilli par un festival de Jazz dont les bands animent la place principale du village dès potron minet (enfin, pour autant que l’on considère que potron minet commence à 11h du matin). Une petite promenade rapide nous fait découvrir les ruelles latérales et l’Eglise où se déroule l’office du matin.

Nous quittons Chipping Norton pour rallier Salford, un hameau de Chipping, d’où nous avons prévu une longue promenade à pied, à travers la campagne, pour rejoindre une série de sites néolithiques, dans lesquels des pierres ont été élevées, soit isolée (The Stone King), soit en groupe (The Whispering Knights Stones) ou encore en cercle (The King’s Men). Apparemment, les anglais ne se promènent guère à pied, cette randonnée de 8 km étant réputée la plus longue et la plus complète du coin. Les guides topographiques étant absents et ayant oublié de télécharger les tuiles correspondantes sur mon GPS de rando… nous nous sommes un peu perdu et avons passé près de quatre heures à sillonner la campagne, sous un soleil radieux. La douceur des collines donne aux paysages des Cotswold des allures de Sud inattendues à cette latitude.

Nous nous dirigeons alors en voiture vers trois villages typiques de la région, qui répondent aux noms croustillants de Moreton-in-Marsh, Stow-on-the-Wold et Bourton-on-the-Water.

C’est surtout ce dernier qui retient notre attention. Traversée par la rivière Windrush, qui sillonne calmement le centre du village, Bourton semble avoir une population de canards qui tentent à disparaître à l’heure du souper. Est-ce parce que ceux-ci sont à la carte de la plupart des restaurants du coin ? En tous cas, nous faisons un repas d’exception au restaurant « The Croft » (mon avis sur ce restaurant se trouve ici)

Le retour se fait alors en une petite heure sur Oxford.

Publié par

Dominique Foucart

Enseignant (Sciences Economiques, Sciences Humaines, Langues Modernes) dans l'enseignement secondaire général et technologique. Curieux de tout, avec souvent une opinion assez tranchée, mais amoureux des débats (surtout lorsque je pense avoir raison...), et conscient de la vanité d'avoir raison.