Mes enfants abandonnés par le chauffeur de bus. …

Vu ce matin sur Facebook ce message d’une mère scandalisée par le fait que le chauffeur du bus que prend ses enfants les ait « abandonné » en raison de la grève générale.
Ce message m’inspire une double réaction.
La première est en empathie avec cette mère. Abandonner deux petits enfants en pleine ville (ou en pleine campagne) sans s’ assurer d’aucune prise en charge n’est pas très responsable. J’ose espérer que peut être il a prévenu son syndicat, la police ou les services sociaux.
Mais ma seconde réaction est de pointer l’irresponsabilité ou l’incohérence de parents prévenus depuis plus d’un mois de cette grève générale, informés depuis plusieurs jours de son ampleur probable.
Si ces parents ne veulent pas soutenir un mouvement social, il leur revient de prendre toutes les précautions nécessaires pour s’ assurer eux mêmes du niveau de confort qu’ils attendent de cette journée. Et laisser partir les enfants seuls sur des transports en commun dont on connaissait le taux élevé de participation à la grève était peu responsable.
Quant à jouer sur l’émotion causée par le meurtre de Béatrice Berlaimont, c’est d’un populisme que je dénonçais ici même il y a quelques jours.

Publié par

Dominique Foucart

Enseignant (Sciences Economiques, Sciences Humaines, Langues Modernes) dans l'enseignement secondaire général et technologique. Curieux de tout, avec souvent une opinion assez tranchée, mais amoureux des débats (surtout lorsque je pense avoir raison...), et conscient de la vanité d'avoir raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *