Galanterie …

Lorsqu’ils sont arrivés au pouvoir, enfin seuls et libérés des contraintes socialo-humanistes, nombreux sont ceux qui ont cru que les libéraux francophones allaient contribuer à un changement de notre culture politique.

Un an plus tard, force est de constater que le changement s’est effectivement produit.

Sous le régime rouge-orangé-(vert?), quand un prisonnier célèbre échappait à la surveillance de deux policiers et était rattrapé deux heures plus tard par un garde chasse, deux ministres demissionnaient.

Sous le régime rouge-orangé-(vert?), quand  un contrat d’achat était un peu foireux,trois Guy se retrouvaient renvoyés à leurs chères études.

Sous le régime rouge-orangé-(vert?), quand un responsable politique faisait une bêtise, ses partenaires de coalition gouvernementale poussaient le coupable vers la sortie pour ne pas partager les irresponsabilités.

Certains de ces ministres exclus avaient commis de vraies fautes (pensons aux 3 Guy), d’autres avaient pour seul tort d’être à la tête d’une administration vieillissante. Mais tous ont (été amenés à) pris/prendre leurs responsabilités.

Avec Charles Michel et les libéraux francophones au pouvoir, les choses ont incontestablement changé. En mieux ?

Publié par

Dominique Foucart

Enseignant (Sciences Economiques, Sciences Humaines, Langues Modernes) dans l'enseignement secondaire général et technologique. Curieux de tout, avec souvent une opinion assez tranchée, mais amoureux des débats (surtout lorsque je pense avoir raison...), et conscient de la vanité d'avoir raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *