Pleurer les morts, abandonner les vivants …

L’interminable calvaire des femmes, enfants et hommes d’Alep, tombant sous les bombes russes, de Bashar El Assad, de « rebelles », de DAESH et de la « coalition » semble émouvoir de plus en plus l’opinion publique occidentale qui assiste ébahie à cet holocauste, alors que se préparent les fêtes censées célébrer la paix.  Continuer la lecture de Pleurer les morts, abandonner les vivants …