Le choix du CETA, d’abord le choix du monde où nous voulons vivre

Depuis que j’ai écris mon premier article sur le refus par les Parlements wallons, bruxellois et francophones de Belgique  de donner leur délégation de signature pour les accords du CETA, j’ai vu beaucoup de commentaires, de réflexions, d’avis. Il me semble aujourd’hui que de ces débats se dégage un élément peut-être plus important que les autres: ce débat est celui du modèle social dans lequel nous voulons vivre. Continuer la lecture de Le choix du CETA, d’abord le choix du monde où nous voulons vivre

La Wallonie, âne des « animaux malades de la Crise européenne »

Ainsi donc, Donald (prénom prédestiné) Tusk envoie au nom de l’Union Européenne un « ultimatum » au Parlement Wallon – via la Belgique – exigeant du pays qu’il viole sa Constitution pour signer un accord commercial que la Wallonie ne refuse pas, mais dont elle considère simplement qu’il faut l’améliorer. Continuer la lecture de La Wallonie, âne des « animaux malades de la Crise européenne »

CETA: le fruit amer d’une Europe mal ficelée

Faire reposer l’échec des négociations à propos du CETA sur le refus du Parlement Wallon de donner sa délégation de signature pour le traité « en l’état » est une imposture à plusieurs titres. Continuer la lecture de CETA: le fruit amer d’une Europe mal ficelée

A quoi servent les sanglots d’une Ministre (même Canadienne) ?

Voilà qui fera sans doute le buzz sur les réseaux sociaux pendant quelques heures au moins: la ministre canadienne du commerce (lisez quand même bien son titre) a annoncé, des sanglots dans la voix, combien elle était triste de l’impossibilité de l’Europe de conclure un accord avec son « gentil » pays. Elle a même ajouté que la seule bonne nouvelle de sa journée était qu’elle allait retrouver demain ses trois gentils enfants. Continuer la lecture de A quoi servent les sanglots d’une Ministre (même Canadienne) ?