Au long du vieux Canal…

Ce dimanche, je vous emmène avec Walk your Mind dans une région méconnue du Hainaut, le long de l’ancien Canal du Centre.

C’est une découverte de ce que la réhabilitation d’un immense site industriel peut donner. Ces canaux construits pour transporter les produits des charbonnages au début du XIXème siècle ont été transformés à plusieurs reprises pour finalement être abandonnés lors de la création des canaux à grands gabarits, desservis par le plan incliné de Ronquières et l’ascenseur à bâteaux de Strepy-Braquegnies.

Nous longerons le quartier des péniches proche de l’embranchement du nouveau canal, avant de poursuivre sur le chemin de halage jusqu’à l’écluse n°22 ou nous traverserons pour passer sous quelques cabanes et remonter vers les bois menant à Bornival. Quelques passages un peu glissants ou boueux nous attendent, pour déboucher dans un tunnel qui nous ramène, par les campagnes, vers le canal, en admirant sur le côté le Castia de Bornival, superbe ferme château aux deux tours impressionnantes.

La rive du canal que nous empruntons au retour appartient à la réserve domaniale de Ronquières, réputée pour sa faune, singulièrement ornithologique. Nous verrons sans doute le héron cendré, mais peut-être aussi d’autres espèces plus rares comme le martin pêcheur…

Lumineuse promenade en Alsace

Nous nous sommes arrêtés sur la route du retour des sports d’hiver pour une nuit de détente à Colmar.

L’excellente surprise fut de nous faire réveiller par un splendide soleil d’hiver, alors même que le reste de la ville dormait encore. Cette ballade matinale dans une ville qui fait songer à un conte de fée, avait une magie toute particulière.

Nous avons ensuite enchainé par une promenade dans Riquewihr, malheureusement endeuillée par un incendie la nuit de la Saint Sylvestre, qui a ôté la vie à une vieille dame et détruit quelques très belles demeures.

Notre hôtel: Le Colombier (3 * exceptionnel – voir mon compte rendu ici)

Restaurant: Wistub La Petite Venise (Un jambonneau sauce raifort à vous damner: voir mon compte rendu ici)